+33 (0)1 40 67 11 22

Trillat & Associés

Trillat & Associés est un cabinet d'avocats d'affaires indépendant, intervenant dans les domaines du droit des assurances, de la construction et du droit commercial.

Il met à disposition de ses clients assureurs, courtiers, institutionnels et entreprises ses compétences de spécialités.

Le cabinet, depuis 25 ans, a été missionné dans le cadre de sinistre de très grande ampleur.

Par l’obtention de très bons résultats, il s’est forgé une réputation d’expertise et d’efficacité.

Ses associés et collaborateurs sont inscrits aux barreaux de Paris et de Hambourg et interviennent régulièrement en outre-mer, à l’étranger, notamment en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, tant en contentieux qu’en conseil pour les accompagner dans leurs opérations de développement.

Le cabinet contribue à plusieurs revues juridiques dont l’Argus de l'assurance, la Tribune de l’assurance et dispense des formations juridiques à ses clients.

Dernières actualités

Pourquoi il faut « tuer » le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages
Assurance
Serge BROUSSEAU
Banque & Stratégie
Le 25/11/2020

Selon l'avocat Serge Brousseau, le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) a atteint son point de rupture. Il prône sa disparition et la reprise des risques par les assureurs.

« Le modèle financier du Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) est structurellement déséquilibré » peut-on lire dans une interview publiée par l'Argus de l'assurance du 24 octobre 2019 où les dirigeants du fonds constatent que les dépenses sont toujours plus élevées et réclament le relèvement des contributions des assureurs et assurés pour faire face à leurs charges.

Monsanto-Bayer : la Cour de cassation siffle la fin du match
Autre
Serge BROUSSEAU
La Tribune de l'assurance
Le 18/11/2020
Devant les tribunaux français, la liste des condamnations de Monsanto s’allonge. Dans l’affaire principale « Monsanto contre Paul François », du nom de l’agriculteur qui avait réussi en première instance à faire condamner Monsanto, la première chambre de la Cour de cassation a définitivement donné raison à l’agriculteur en retenant la responsabilité de l’entreprise américaine pour ses produits défectueux.
« Un petit tour et puis s’en va… » ou l’autocensure de la Cour de cassation
Autre
Serge BROUSSEAU
La Tribune de l'assurance
Le 20/10/2020

Les supermarchés sont-ils responsables en toutes circonstances de la chute d’un visiteur dans leurs locaux ? La Cour de cassation vient d’opérer un revirement jurisprudentiel par rapport à cette problématique.

Comment, en 2020, notre juridiction suprême peut dire exactement et ouvertement l’inverse de ce qu’elle a décidé en 2017 ? La Cour de cassation est la juridiction de l’ordre judiciaire chargée d’harmoniser et de réguler la jurisprudence française. Dans ce cas de figure, c’est l’inverse : c’est la plus haute juridiction elle-même qui apporte son lot de déstabilisation et qui sème le doute et la discorde.